Aller au contenu principal
Accueil > Les expositions > Jean Gabin dans la guerre (1939-1945)

Jean Gabin dans la guerre (1939-1945)

Français

Pendant la guerre l’icône de cinéma Jean Gabin troque sa légendaire casquette contre celle de fusilier marin. Engagé volontaire dans les Forces françaises combattantes en avril 1943, il rejoint la division Leclerc qu’il ne quittera pas, de Royan à Berchtesgaden.

Du 05 Septembre au 18 Février 2018
L’exposition documentaire "Jean Gabin dans la guerre 1939-1945", réalisée par la Société des Amis du Musée Jean Gabin en partenariat avec le conseil départemental du Val d’Oise, sera présentée à partir du 5 septembre au Musée du général Leclerc et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin.

Des photographies d’époque mais également des objets personnels et militaires, brossent le portrait du second maître Jean Moncorgé, alias Jean Gabin, pour qui « la guerre, c’est pas du cinéma ».

Jean Gabin est une star de cinéma quand l’annonce de la guerre en juillet 1939 interrompt le tournage de son dernier film, Remorques. Réfugié en zone sud, il fait l’objet d’un chantage des Allemands qui veulent le voir incarner la collaboration à l’écran. L’acteur quitte alors la France pour les Etats-Unis où il soutient l’effort de guerre aux côtés de « La Grande » Marlène Dietrich. Mais à l’instar de L’Imposteur, rôle qu’il incarne sur demande du général De Gaulle pour servir la propagande de la France Libre, Gabin prend conscience qu’il ne peut plus n’être qu’un soldat fictif. En janvier 1944, il s’engage dans les Forces françaises combattantes et troque sa légendaire casquette contre celle de fusilier-marin. Après une première bataille à bord de l’Elorn au large de l’Afrique du nord, il devient instructeur puis conducteur dans la 2e division blindée du  char «  le Souffleur II » qu’il ne quittera pas, de la libération de Royan aux portes du nid d’aigle d’Hitler à Berchtesgaden.
Composée d'une série de panneaux et d'une sélection de pièces des musées Jean Gabin et du Musée du général Leclerc et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin, l'exposition est issue de l’ouvrage de Patrick Glâtre « Jean Moncorgé-Gabin, acteur de la libération de Royan » (éd. Bonne Anse 2015).
----------------------------
ENTREE LIBRE
----------------------------
AUTOUR DE L'EXPOSITION

Projections de films

Pour les journées du patrimoine 2017 le musée vous propose un weekend de projections autour de l’exposition temporaire « Jean Gabin dans la guerre 1939-1945 ».
Entrée gratuite / réservation conseillée auprès du musée

Samedi 16 septembre à 15h

L’Imposteur

Film réalisé par Jean Duvivier (1944)

Dimanche 17 septembre à 15h

Remorques

Adaptation à l’écran d’un roman de Roger Vercel par Jacques Prévert, réalisé par Jean Grémillon (1941) et dont le tournage a été interrompu par le début de la guerre.
 

Conférences

De Jean Moncorgé à Jean Gabin. Derrière l’acteur, portraits d’un homme engagé.

Jeudi 12 octobre à 14h30

Entrée libre

Film documentaire

"Gabin-Dietrich, un amour impossible"

Jeudi 16 novembre à 14h30

Projection présentée par le réalisateur Daniel Guthmann.
Entrée libre.

Jean Moncorgé au centre Siroco à Alger © Musée Jean Gabin
POUR LES SCOLAIRES

Le cinéma dans la guerre, le cinéma en guerre.

Un dossier pédagogique pour guider les élèves au sein de l’exposition, préparer la visite et la prolonger en classe.

Présentation de l’offre pédagogique.

Questionnaire pour la visite de l’exposition.

Dossier pour préparer et prolonger la visite : le cinéma dans la guerre, le cinéma en guerre.

Informations pratiques

Exposition documentaire

Entrée libre
Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h,
sauf les lundis et certains jours fériés
Renseignements au 01 40 64 39 52