Skip to main content
Accueil > Taxonomy > Term > Jean Moulin

Jean Moulin

Les collections du musée Jean Moulin furent constituées en grande partie par l’apport de deux legs importants. Celui de Madame Antoinette Sasse puis celui de Mesdames Andrée Dubois et Suzanne Escoffier, cousines de Jean Moulin.

Le Fonds Antoinette Sasse

Ce fonds comprend l'ensemble des archives conservées par Antoinette Sasse, amie de Jean Moulin, léguées à la Ville de Paris en 1987 avec l'ensemble de ses biens.
Il est constitué de photographies, lettres et dessins de Jean Moulin ainsi que de journaux, coupures de presse et souvenirs lui rendant hommage. Les photographies, dessins et correspondances personnelles d'Antoinette Sasse avec différents artistes et hommes politiques contemporains font également parties de cette collection.

Parmi les pièces maîtresses de ce fonds on trouve :
- les faux papiers et cartes d'alimentation au nom de Joseph-Jean Mercier (alias Jean Moulin) datant de son séjour à Londres.
- des écrits et documents produit pendant ses années de clandestinité dans la Résistance (codage de message, factures, notes).
- un carnet de croquis et de caricatures réalisées par Jean Moulin entre les années 1942 et 1943.
- un manuscrit original de l’écrivain Paul Géraldy.

Le Fonds Andrée Dubois-Suzanne Escoffier

Confié au musée en 2012 par la petite cousine de Jean Moulin, Andrée Escoffier-Dubois, ce fonds rassemble l’ensemble des archives de la famille conservées par Laure Moulin, sœur de Jean Moulin.

Cette collection comprend la correspondance privée des différents membres de la famille (dont les lettres écrites par Jean Moulin à ses parents et à sa sœur entre 1918 et 1943), les compositions et bulletins de classe de Jean Moulin, les journaux où sont publiées ses caricatures / ayant trait à sa vie de haut fonctionnaire dans l'admnistration préfectorale de Jean Moulin, les archives d’Antonin Moulin (dont ses manuscrits), la collection philatélique de Laure Moulin, les dossiers documentaires constitués lors de la création des lieux de mémoires dédiés à Jean Moulin.

Pour en savoir plus sur Antoinette Sasse

Les historiennes Christine Levisse-Touzé et Dominique Veillon, mais aussi Pierre Péan, écrivain, journaliste, auteur de « Jean Moulin, l’ultime mystère » (Ed. Albin Michel, 2015), vous invitent à la rencontre de cette personnalité riche et contrastée : femme du Monde, femme engagée, résistante, amie intime et assistante de Jean Moulin, femme éprise de liberté, enquêtrice à la recherche de la vérité sur la mort de Jean Moulin et enfin mécène à l’origine du musée.

http://dai.ly/x4a9uzc

http://dai.ly/x4a799n

http://dai.ly/x4a9up3